Retourner aux articles

Présentation générale des accords toltèques – Les accords toltèques Partie 1

Un livre électronique de Laurence Aubourg

Partie 1 : Présentation générale des accords toltèques
Partie 2 : Que votre parole soit impeccable
Partie 3 : Quoi qu’il arrive, n’en faites jamais une affaire personnelle
Partie 4 : Ne faites aucune supposition
Partie 5 : Faites toujours de votre mieux (bientôt disponible) 
Partie 6 : Soyez sceptique, mais apprenez à écouter (bientôt disponible)

 

PARTIE 1 : PRÉSENTATION GÉNÉALE DES ACCORDS TOLTÈQUES

Dans ce guide, je partage ma pratique des accords toltèques depuis 2004, quand je les ai découverts lors d’une conférence de Maud Séjournant. Conférence qui a déclenché chez moi l’envie d’aller plus loin encore avec l’enseignement du Cercle de Vie de Maud, mon expérience de coach dans cet organisme pendant 2 ans ½ puis de façon indépendante.

Quand j’ai découvert la Voie Toltèque, j’avais suivi un enseignement PNL pendant 2 ans (maitre praticien). J’ai été surprise et enthousiaste en découvrant que les Toltèques, bien avant la PNL, parlaient déjà du pouvoir des croyances (notre livre de Loi personnel) sur la réalité que nous vivons. Ma pratique quotidienne a rapidement intégré l’habitude de repérer mes limites intérieures, reflétées par ce que ma réalité me proposait. La conscience de ces limites, pour autant, ne suffisait pas toujours à les lever. J’ai découvert Ho’oponopono en 2005 avec mon mentor Robert Waterman. Le chainon manquant !

Je relate mon expérience et comment mettre en œuvre la Voie Toltèque, le Pardon de soi, Ho’oponopono et Mettre l’Amour à l’œuvre dans le livre « Le Pardon de soi » paru en 2017.

Je pratique les accords toltèques, surtout le 5ème, en développant une attention de plus en plus fine à mes pensées et à ma réalité, je transforme avec Ho’oponopono ou le Pardon de soi, et je peux alors agir à partir d’un espace plus libre et plus proche du cœur et de l’Amour.

La pratique des accords toltèques s’enrichit énormément du partage avec les autres. Elle devient même encore plus puissante en équipe ou en groupe. C’est le sujet du livre co-écrit avec Olivier Lecointre : « Manager avec les accords toltèques » aux éditions De Boeck.

 

Recommandations

Ne me croyez pas ! Je vous apporte un éclairage basé sur mon expérience, ce n’est pas «la vérité», mais mon point de vue. Je vous invite à faire votre propre cuisine personnelle en choisissant ce qui résonne de façon juste pour vous parmi les ingrédients que je propose et en en découvrant d’autres. En appliquant le 5ème accord : soyez sceptiques, apprenez à écouter et… ne croyez personne.

Lisez les ouvrages de Miguel Ruiz : « Les quatre accords toltèques », « Le 5ème accord toltèque » et aussi les autres. Si je vous présente ici quelques pistes pour appliquer les accords dans votre vie au jour le jour, ces livres ont le pouvoir de vous toucher et de vous transformer très profondément et ce à chaque nouvelle lecture !

 

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ACCORDS TOLTÈQUES

Si vous lisez ce guide sans avoir lu les ouvrages de Miguel Ruiz, je vais prendre un temps pour vous présenter de quoi il s’agit.

Si vous avez lu « Les 4 accords toltèques » ou « le 5ème accord toltèque », vous pouvez sauter cette introduction ou décider de vous rafraichir la mémoire.

« Il y a des milliers d’années, à travers tout le Sud du Mexique, les Toltèques étaient connus comme des femmes et hommes de connaissance. Les anthropologues les ont décrits comme une nation ou race, mais en réalité c’était des scientifiques et des artistes formant une société vouée à explorer et préserver la connaissance spirituelle et les pratiques des anciens. Maîtres (Naguals) et étudiants se réunissaient à Teotihuacan, l’ancienne cité des pyramides située au-delà de Mexico City, connue comme le lieu où l’homme devient Dieu. Au fil des millénaires, les Naguals ont été contraints de dissimuler la sagesse ancestrale et de la préserver de l’ombre. La conquête européenne, couplée à l’abus de pouvoir personnel et quelques apprentis, rendit nécessaire de protéger la connaissance de ceux qui n’étaient pas préparés à l’utiliser avec discernement ou qui risquaient d’en user de manière abusive, à des fins personnelles. Fort heureusement, la connaissance ésotérique des Toltèques s’est transmise et incarnée au fil des générations à travers diverses lignées de Naguals. » (in Les quatre accords toltèques)

Don Miguel Ruiz, né et élevé au Mexique par une mère guérisseuse et un grandpère nagual (on les appelle aussi chaman). Il a cependant choisi de faire des études de médecine et de devenir chirurgien. Une rencontre avec la mort, dans les années 70 a changé sa vie. Il s’est alors consacré à la maitrise de la sagesse ancestrale. Il se consacre à la transmission de sa connaissance des enseignements des anciens toltèques.
Il a accompagné de nombreux apprentis (dont Maud Séjournant, instructrice certifiée).

La connaissance toltèque n’est pas une religion. Elle peut être décrite comme étant un mode de vie qui a nous ouvre l’accès au bonheur et à l’amour, en nous libérant des peurs.

Un concept fondamental de la philosophie toltèque est le suivant : l’Enfer existe et c’est la vie sur Terre. L’Enfer est un rêve collectif que partagent tous les humains. La guérison ultime serait de se réveiller de ce cauchemar et d’être libéré de l’enfer, libéré de nos peurs. Dans notre vision limitée du Tout, ce rêve collectif et individuel prend la forme de ce que nous appelons la réalité.

Les Toltèques enseignent aux gens comment être heureux en exprimant leur soi véritable. Ils leur montrent comment se libérer des attentes d’autrui et de leurs propres croyances limitatrices.

 

Les mots : accords et toltèques :

Le mot « accord » est relatif à ce à quoi nous avons donné notre accord. Nos croyances, limitantes ou non, sont les milliers d’accords que nous avons donnés à une vision de nous-mêmes, des autres, du monde en général. Elles se construisent essentiellement pendant notre éducation (que Miguel Ruiz appelle «domestication») et agissent à notre insu, stockées dans un épais livre de Loi personnel. Comme par un code de lois, nous obéissons à de nombreuses règles qui nous disent comment nous devons nous comporter. Un des principes fondateurs de la sagesse transmise par les anciens Toltèques est que nos croyances (habitudes, règles, certitudes, lois personnelles) créent un filtre qui nous empêche d’accéder à une autre réalité, à un espace réellement créateur et à l’Amour inconditionnel.

Nous ne croyons pas ce que nous voyons mais nous voyons ce que nous croyons ! Nous continuons, à notre insu, à faire toujours un peu mieux peut-être, mais de la même manière tant que nous ne prenons pas conscience de ces limites intérieures.

Selon Miguel Ruiz, les accords toltèques ouvrent la possibilité de briser les croyances qui nous limitent. Ils nous aident à nous rapprocher de qui nous sommes vraiment.

En donnant notre accord à quatre simples règles de conduite, et une cinquième proposée en 2010, en apprenant au quotidien à les mettre en œuvre, Miguel Ruiz dit que nous agissons sur au moins 80% des croyances qui limitent notre accès à la Joie, à l’Amour et à notre vraie puissance. Ces croyances souvent inconscientes, très nombreuses, sont issues de notre propre histoire mais également de celle de notre famille, de nos ancêtres, de notre culture…

La première réaction à la lecture des accords toltèques est souvent : c’est évident, il n’y a rien de révolutionnaire là-dedans, c’est du bon sens. On pourrait même se dire : c’est trop simple.

C’est ce que j’aime justement, cette simplicité qui parle à chacun (le livre a été traduit en plus de 30 langues et s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde). Nul besoin d’être un expert ou d’avoir suivi des formations pour les comprendre.

On peut les mettre en application tout de suite, il suffit de le décider. Quant à en acquérir la maitrise, c’est une autre histoire. Là aussi les témoignages montrent que si l’intellect est en mesure de comprendre assez vite, nous nous trouvons très vite confrontés à des comportements habituels très ancrés (le fruit de notre « domestication »). Ce n’est pas facile d’appliquer les accords toltèques au quotidien. Le 4ème « faites toujours de votre mieux » nous invite à entrer dans l’expérimentation, en responsabilité et bienveillance.

 

Découvrir la suite :

Partie 1 : Présentation générale des accords toltèques
Partie 2 : Que votre parole soit impeccable
Partie 3 : Quoi qu’il arrive, n’en faites jamais une affaire personnelle
Partie 4 : Ne faites aucune supposition
Partie 5 : Faites toujours de votre mieux (bientôt disponible) 
Partie 6 : Soyez sceptique, mais apprenez à écouter (bientôt disponible)

Retourner aux articles

Partager

Partager